François-Xavier ©

 

François-Xavier.

L'enfant au sac de billes,
a changé de chemise
et revêtu d'une armure,
s'en va vaincre le monde.
Tu veux tout voir, tout savoir
et continu toujours d'y croire.
Puis d'aventures en amertumes,
à folle allure tu consummes tes envies, tes idées, tu te dit prêt petit guerrier!
Souvent tes mots se veulent démon,
pour toi c'est, oust... ponctuation! et bonjour le mauvais ton!
Mais dans ton coeur tant de douceur, jamais une once de rancoeur.
Pourtant tu a versé tant de pleurs, tu est la rebellion, l' adolescence.
Je suis l'admiration de tout ton toi, car du haut de tes dix-sept ans, tu va bientôt prendre le vent et devenir indépendant.
Ce n'est certainement pas pour autant, que j'oublierais d'être ta maman, que j'oublierais d'être ton amie.
François-Xavier tête brulée, pour rendre hommage à ton papa, pour que la haut il soit fier de toi tu veux aussi être pompier et les bêtises tu as su oublier.
Crois-moi mon fils bien aimé, enfin le bonheur tu as mérité.
je t'aime.
Maman.

âme©
écrit le: 09.02.04.

texte protégé pour ce que de droit©

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.



Je suis sur ces forums :








referencement


      

Free counter and web stats

Haut de Page

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×